L’EFFET BOEUF

Amis carnaciers, cette récente adresse à la Hulpe est faite pour vous ! 

Aubrac… Rubia Gallega… Black Angus… Holstein… La Charolaise… et bien d’autres races encore, le choix est on ne peut plus clair mais néanmoins difficile. Ne dévorant pas très souvent une pièce de viande, j’ai donc suivi les conseils de la maison et cette normande fut très sympathique, sans vilain jeu de mot !

Quelques places de parking sont disponibles ainsi qu’un jardin à l’arrière… Une déco intérieure à l’ancienne… Bref une adresse qui vaut une fois encore la peine d’être testée. http://www.leffet-boeuf.be

  
  
  

A TABLE 

Et bien voici une petite adresse située à Auderghem qui vaut le détour pour un moment culinaire en toute simplicité et surtout sans prise de tête. Je souhaitais la tester depuis belle lurette, puisqu’ayant habité le quartier, celle-ci n’existait pas encore à l’époque.

Le principe est tout simple mais diablement efficace : un menu à 35€ composé d’une entrée, d’un plat et d’un dessert, à choisir à la carte !

Le jeune chef Normand nous proposait en entrée lors de notre récente visite, une fricassée de duo d’asperges aux morilles, un filet de rouget braisé salade de roquette pétales de tomate confites vinaigrette de framboise, mon choix ira finalement vers des encornets farcis (piperade et haché porc et veau) un air de vacances. 

Pour suivre, ravioles de homard au ris de veau jus retour de pêche, traditionnelle entrecôte de bœuf… Nous avons eu envie de tester les roulades de volaille au foie gras, excellent choix ! Pour terminer, on oublie tout de suite nos bonnes résolutions, c’est préférable car les quenelles au chocolat noir étaient comme il fallait.

Un service en toute gentillesse, une présentation des assiettes qui donne vraiment envie d’y goûter… Bref voici certainement une petie adresse qui mérite d’être connue mais ne vous fiez pas au site web car celui-ci n’est pas des plus… actualisés.

http://www.restoatable.be

  •   

LA MAMMA

Lorsqu’on sait que Bruxelles compte plus de 300 restos italiens, trouver la perle rare reste selon moi un très beau challenge! 

Bien évidemment les styles et les niveaux sont nombreux, logique, mais au fil du temps, un même et unique élément me revient régulièrement, celui de trouver à Bruxelles LA vraie cuisine italienne comme on l’a déguste au sein de toutes ces petites adresses perdues dans les ruelles de Rome, Florence, Venise…
Et bien depuis cette semaine, c’est chose faite ! Invité par l’un de nos partenaires business, je me rends donc à pied place St Josse au numéro 9. En qques minutes, l’endroit se rempli et l’accueil à chaque fois chante le sud.

Mais quelle Magnifique Mamma, je parle de l’adresse bien évidemment :-) M’étant tout de même renseigné la veille sur internet, très rapidement je constate que cette adresse reconnue « Ospitalia Italiana » et « Eccellenze Italiane » ne sont pas des distinctions usurpées. 

Les entrées à 16€ et les plats à 18€ (majoritairement) nous sont expliqués et malheureusement le choix va être cornélien tant tout a l’air délicieux. Finalement mon choix se porte sur une « Caprese Bufala »… Honnêtement je n’ai jamais mangé d’aussi bonnes tomates ! Ensuite, les « Tagliolini Aspergi » sont juste… comme là-bas.

En conclusion, c’est décidément une cata pour moi puisqu’une fois encore, voilà une adresse où je retournerai certainement bientôt… A quand des semaines de 10 jours? 

http://www.mamma-resto.be

  

PASTA DIVINA

100x… je suis passé par la rue de la montagne pour rejoindre la Grand Place de Bruxelles…

100x… je suis passé devant ce resto italien en essayant de comprendre où étaient les clients puisque je n’y voyais qu’un bar

1x… je me suis dit avec l’ami Bob qu’il fallait percer ce mystère… Élucidé rapidement en montant le petit escalier à gauche du bar, cachant tout aussi bien une micro cuisine.

A l’étage on est étonné par le décor moderne et on se dit très vite, vu l’accueil sympa du patron, que l’adresse risque de devenir une habitude… Si l’envie de pâtes fraîches nous tente en effet.

Le concept est simple : vous choisissez le type de pâtes… Ensuite la sauce… Et c’est parti !

Bref lors de nos 2 visites, l’endroit était blindé, préférable de réserver ou d’être sur place à midi.

http://www.pastadivina.be

  

SUSHIWORLD

Madou… Fort Jaco… Louise… Et à présent Louvain la Neuve, voici sans doute un bel exemple d’entreprenariat culinaire à Bruxelles (et dans le BW) ! Pour mes collègues du Soir, l’adresse située à une centaine de mètres du Cirque Royal est sans doute la plus connue, et de tout manière… la toute première !!!!!

Combien de fois n’y avons-nous pas été déguster un california extra, un sushi world mixte, accompagné de qques mini brochettes de poulet? Sauce sucrée ou salée… Ahhhhh le dilemme ! 

Combien de fois après le boulot, n’y ai-je pas commandé un repas complet tant la fraîcheur des sushis est inattaquable !!! Sans parler de la facilité, à ne pas devoir commencer à penser à ce qu’on mange ce soir. On a juste envie de s’asseoir à table, prendre nos baguettes… Et déguster !

Bref si vous êtes de passage près de l’une de ces 4 adresses, n’hésitez pas à contribuer à l’essor d’une jeune entreprise… Qui ne connaît pas la crise :-) Et si vous préférez être livrés à domicile, y a moyen aussi…

 www.sushiworld.be

  

CHEZ CLEMENT

« C’est une mine d’or »… Ce n’est pas moi qui le dis mais un habitué des lieux. Mais n’est-ce pas la juste récompense lorsque tous les ingrédients de la réussite sont réunis ? A savoir le cadre, la carte, l’ambiance et l’accueil.

Pour ma part, j’ai trouvé l’adresse classique, mais ce n’est pas péjoratif, bref le genre d’endroits où vous ne serez pas voir jamais déçus… Une valeur sûre dirons nous. La réservation semble être obligatoire tant à midi qu’en soirée. Côté victuailles, les asperges à la flamande et l’aile de raie ont parfaitement répondu à nos attentes.

Si je devais y retourner, je serais sans doute tenté d’y dîner un soir en terrasse car elle semble être très agréable… Mais comme d’hab et sachant que je ne suis pas tous les jours à Genval, bien d’autres adresses seront testées d’ici là :-)

wwww.brasseriechezclement.be

  

LE FOURNEAU IBÉRIQUE 

Que du bonheur ! Je n’irai pas par 4 chemins, ce fourneau ibérique est sans doute l’une de mes plus belles découvertes culinaires de ces derniers mois à Bruxelles !

Cette adresse m’a rappelé la magnifique auberge de Frankenbourg située à la Vancelle entre Alsace et Vosges, tant le menu 6 services (8 en fait) proposé pour la « modique » somme de 47€ a été une succession de saveurs, de tableaux colorés…

Dans le désordre et ne sachant pas vous restituer tous les ingredients goûtés, nous avons eu le plaisir de déguster : 

. Sardine agrémentée d’un gaspacho de pastèque 

. Foie gras, gelée au café, marmelade à l’orange, pop corn

. Falafel aux petits pois, mayonnaise à la langoustine 

. Sashimi de thon, crumble au jambon ibérique 

. Mini burger, chips de patate douce

. Daurade aux tagliatelles de céleri 

. Petit trou normand gin tonic

. Pièce de bœuf sauce euh…. ?!?&:-)

Le tout accompagné d’excellents vins espagnols… C’est rare mais en partant, j’ai félicité le chef tant ce moment culinaire m’a apporté beaucoup de satisfaction… Un réel voyage de saveurs, en plein centre de Bruxelles.

Bref pour y fêter comme ce midi l’annif d’un Ami avec un grand A… C’est l’endroit parfait ! Mais perso, toute autre raison est bonne aussi ! Quant à l’accueil et le service, en parfaite symbiose avec la cuisine.

http://www.lefourneauiberique.be ;

   
 

MOKUS L’ÉCUREUIL 

Ne me demandez pas d’où vient ce nom mais si l’on prend les 6.219 restos que compte la Ville Lumière, celui-ci doit certainement faire partie du top 100 catégorie originalité. 

Sinon je ne sais pas pour vous mais personnellement je trouve qu’il n’est jamais facile lorsqu’on se ballade dans une telle ville, qui plus est une seule et unique journée, de choisir LA bonne adresse culinaire du midi, d’autant que l’itinéraire n’avait pas été décidé à l’avance. Le hasard fera donc çe joir-là bien les choses !

En résumé donc et après être passés par la Madeleine, la Place Vendôme, le Jardin des Tuileries, après avoir longé la Seine jusqu’à la Tour Eiffel, monté le Trocadéro… 15h allait bientôt sonner, il devenait urgent de trouver une petite adresse… et qu’elle puisse aussi répondre aux appétits féroces d’une tribu de 6 ! 

L’avenue Kléber est face à nous et nous distinguons rapidement au début de celle-ci une adresse colorée, grandes baies vitrées ouvertes ainsi qu’un nom étrange. Bref « auriez-vous une table pour 6? Bien entendu! » Et rapidement, on se dit que c’est LA bonne adresse du jour. Décor façon bar américain en version bien industriel, les tables sont en bois brut et de grandes banquettes nous permettent enfin de nous poser après plus de 4h de marche.

Une carte en toute simplicité dont d’excellentes pizzas plus gourmandes les unes que les autres. Le service est jeune, souriant et dynamique. Bref honnêtement si vous êtes dans les parages, n’hésitez pas une seconde à vous y rendre! 

   

CHEZ OKI

SUSHIS Tièdes Coiffés d’une Languette de Foie-Gras poêlé à la façon “Chez Oki”… Vous connaissez?

Mais bien sûr vous connaissez… C’est LE plat ou plutôt L’entrée qui a fait la réputation de cette adresse japonaisie située rue Lesbroussart. Je n’y avais été qu’une seule fois lors de l’ouverture et mon souvenir est tout simplement à l’image de cette nouvelle visite.

Une adresse tout en finesse, un service d’une gentillesse rare, des saveurs subtiles et une présentation des assiettes digne des plus grandes adresses étoilées.

La formule proposée consiste en un menu surprise 3, 4 ou 5 services. Il vous suffira par contre de préciser au chef ce que vous n’appréciez pas dans la liste des « Entracte I et II », page de droite de la carte. Le choix de ma sympathique tablée s’est porté sur le menu 4 services, à savoir cette fois-ci :

. Sushis Tièdes Coiffés d’une Languette de Foie-Gras poêlé à la façon “Chez Oki”

. Raviolis Ouvertes de Ramonache, Carpaccio de Obsible(Crevette Bleue) à la mangue, Graines de basilic au Miel

. Côtes d’Agneau“Miso” mariné Légèrement relevé,Cuit à Basse Température, Sauce Genghiskhan

Quant au déssert, déso mais je n’ai pas le descriptif exact mais en résumé… Mousse au chocolat maison accompagnée d’une glace coco, mangue et ?? En tout cas c’était vert ! Thé?

Le tout pour moins de 40€ hors vins, très bon Pinot Noir Quintessence Gérard Neumeyer… On ne se refait pas.

Bref « Chez Oki »… Mérite que j’y revienne ! Ah ah ah 

http://www.chez-oki.com

  



IN VINO VERITAS

Mais quelle bonne idée de notre amie Béné que de nous emmener à la découverte de cette adresse Waterlootoise ! 1ère ou seconde salle…? 1ère bien entendu répond Béné, comme ça nous serons à 3 mètres de la chanteuse ! De la chanteuse ? Bein oui Nico car In Vino Veritas c’est à la fois un resto et un lieu de muuuuusik !

Côté carte, c’est simple il suffit de prendre le menu Flatbread à 20€, soit une Flatbread (ou galette de blé garnie) suivie de 3 tapas au choix. Perso ce fut pti burger de foie gras, poulet à l’estragon et aubergines grillées, marinées et Coppa corse. Les quantités ne sont pas grandes, bref des tapas quoi.

Mais finalement le spectacle est ailleurs et jeudi dernier nous avons eu le plaisir de découvrir la douce voix de Mathilde Hoslet, moi qui ne regarde jamais The Voice, ce fut plutôt sympa. S’en est suivie une Jam Session avec des hauts… et des bas :-) bref une chouette adresse mais qui vous obligera à élever la voix et tendre l’oreille si vous souhaitez comprendre ce que vous dit le voisin !!!!