Mois: avril 2015

LE FOURNEAU IBÉRIQUE 

Que du bonheur ! Je n’irai pas par 4 chemins, ce fourneau ibérique est sans doute l’une de mes plus belles découvertes culinaires de ces derniers mois à Bruxelles !

Cette adresse m’a rappelé la magnifique auberge de Frankenbourg située à la Vancelle entre Alsace et Vosges, tant le menu 6 services (8 en fait) proposé pour la « modique » somme de 47€ a été une succession de saveurs, de tableaux colorés…

Dans le désordre et ne sachant pas vous restituer tous les ingredients goûtés, nous avons eu le plaisir de déguster : 

. Sardine agrémentée d’un gaspacho de pastèque 

. Foie gras, gelée au café, marmelade à l’orange, pop corn

. Falafel aux petits pois, mayonnaise à la langoustine 

. Sashimi de thon, crumble au jambon ibérique 

. Mini burger, chips de patate douce

. Daurade aux tagliatelles de céleri 

. Petit trou normand gin tonic

. Pièce de bœuf sauce euh…. ?!?&:-)

Le tout accompagné d’excellents vins espagnols… C’est rare mais en partant, j’ai félicité le chef tant ce moment culinaire m’a apporté beaucoup de satisfaction… Un réel voyage de saveurs, en plein centre de Bruxelles.

Bref pour y fêter comme ce midi l’annif d’un Ami avec un grand A… C’est l’endroit parfait ! Mais perso, toute autre raison est bonne aussi ! Quant à l’accueil et le service, en parfaite symbiose avec la cuisine.

http://www.lefourneauiberique.be 

   
 

Publicités

MOKUS L’ÉCUREUIL 

Ne me demandez pas d’où vient ce nom mais si l’on prend les 6.219 restos que compte la Ville Lumière, celui-ci doit certainement faire partie du top 100 catégorie originalité. 

Sinon je ne sais pas pour vous mais personnellement je trouve qu’il n’est jamais facile lorsqu’on se ballade dans une telle ville, qui plus est une seule et unique journée, de choisir LA bonne adresse culinaire du midi, d’autant que l’itinéraire n’avait pas été décidé à l’avance. Le hasard fera donc çe joir-là bien les choses !

En résumé donc et après être passés par la Madeleine, la Place Vendôme, le Jardin des Tuileries, après avoir longé la Seine jusqu’à la Tour Eiffel, monté le Trocadéro… 15h allait bientôt sonner, il devenait urgent de trouver une petite adresse… et qu’elle puisse aussi répondre aux appétits féroces d’une tribu de 6 ! 

L’avenue Kléber est face à nous et nous distinguons rapidement au début de celle-ci une adresse colorée, grandes baies vitrées ouvertes ainsi qu’un nom étrange. Bref « auriez-vous une table pour 6? Bien entendu! » Et rapidement, on se dit que c’est LA bonne adresse du jour. Décor façon bar américain en version bien industriel, les tables sont en bois brut et de grandes banquettes nous permettent enfin de nous poser après plus de 4h de marche.

Une carte en toute simplicité dont d’excellentes pizzas plus gourmandes les unes que les autres. Le service est jeune, souriant et dynamique. Bref honnêtement si vous êtes dans les parages, n’hésitez pas une seconde à vous y rendre! 

   

CHEZ OKI

SUSHIS Tièdes Coiffés d’une Languette de Foie-Gras poêlé à la façon “Chez Oki”… Vous connaissez?

Mais bien sûr vous connaissez… C’est LE plat ou plutôt L’entrée qui a fait la réputation de cette adresse japonaisie située rue Lesbroussart. Je n’y avais été qu’une seule fois lors de l’ouverture et mon souvenir est tout simplement à l’image de cette nouvelle visite.

Une adresse tout en finesse, un service d’une gentillesse rare, des saveurs subtiles et une présentation des assiettes digne des plus grandes adresses étoilées.

La formule proposée consiste en un menu surprise 3, 4 ou 5 services. Il vous suffira par contre de préciser au chef ce que vous n’appréciez pas dans la liste des « Entracte I et II », page de droite de la carte. Le choix de ma sympathique tablée s’est porté sur le menu 4 services, à savoir cette fois-ci :

. Sushis Tièdes Coiffés d’une Languette de Foie-Gras poêlé à la façon “Chez Oki”

. Raviolis Ouvertes de Ramonache, Carpaccio de Obsible(Crevette Bleue) à la mangue, Graines de basilic au Miel

. Côtes d’Agneau“Miso” mariné Légèrement relevé,Cuit à Basse Température, Sauce Genghiskhan

Quant au déssert, déso mais je n’ai pas le descriptif exact mais en résumé… Mousse au chocolat maison accompagnée d’une glace coco, mangue et ?? En tout cas c’était vert ! Thé?

Le tout pour moins de 40€ hors vins, très bon Pinot Noir Quintessence Gérard Neumeyer… On ne se refait pas.

Bref « Chez Oki »… Mérite que j’y revienne ! Ah ah ah 

http://www.chez-oki.com

  



IN VINO VERITAS

Mais quelle bonne idée de notre amie Béné que de nous emmener à la découverte de cette adresse Waterlootoise ! 1ère ou seconde salle…? 1ère bien entendu répond Béné, comme ça nous serons à 3 mètres de la chanteuse ! De la chanteuse ? Bein oui Nico car In Vino Veritas c’est à la fois un resto et un lieu de muuuuusik !

Côté carte, c’est simple il suffit de prendre le menu Flatbread à 20€, soit une Flatbread (ou galette de blé garnie) suivie de 3 tapas au choix. Perso ce fut pti burger de foie gras, poulet à l’estragon et aubergines grillées, marinées et Coppa corse. Les quantités ne sont pas grandes, bref des tapas quoi.

Mais finalement le spectacle est ailleurs et jeudi dernier nous avons eu le plaisir de découvrir la douce voix de Mathilde Hoslet, moi qui ne regarde jamais The Voice, ce fut plutôt sympa. S’en est suivie une Jam Session avec des hauts… et des bas 🙂 bref une chouette adresse mais qui vous obligera à élever la voix et tendre l’oreille si vous souhaitez comprendre ce que vous dit le voisin !!!!

  

CAFFÈ AL DENTE 

Cette sympathique adresse italienne semble ravir depuis bien longtemps de très nombreuses papilles gustatives! Située sur le mini tronçon reliant l’avenue Brugmann et le parvis Saint-Pierre, j’y avais déjà été il y a qques années pour un lunch business… Côté gauche. 

Bein oui car côté droit, vous traversez d’abord une petite boutique où pâtes, sauces, anti pasti mais aussi focaccia vous ouvrent l’appétit. Ensuite, vous accédez dans un espace ouvert, type bar à vins, tables hautes, le tout baignant dans une lumière naturelle puisque 2 belles ouvertures dans le plafond y ont été pensées. 

Par contre lors de ma visite, seules les quelques places « au bar » face aux fourneaux du chef étaient encore libres. Pas de soucis, cela me permettra de zieuter la prépa des pâtes du jour. Et quelle prépa puisqu’une heure plus tard, je décidais de passer par une grande surface italienne pour rapporter at home les ingrédients nécessaires.

Pesto réalisé à base de brocolis en lieu et place du basilic, le tout mélangé à de la saucisse italienne et bien entendu… Quelques pâtes ! C’était délicieux et tellement simple !!! 

Voici donc… encore une adresse à retester de toute urgence :-)))) A quand des mois de 50 jours !!!!!!

http://www.caffealdente.com photos : DR