AU TROTTHUS

Dites-moi… qui ne connaît pas Riquewhir ? Ce petit village Alsacien, faut-il encore le préciser, tellement visité tout au long de l’année que ses habitants en deviennent parfois un peu lassés. Néanmoins, ce n’est pas la trentaine voir la quarantaine de restaurateurs présents sur place qui s’en plaindront ! Mais faut-il encore découvrir la perle rare… Et bien c’est chose faite depuis quelques jours !!!!

Au Trotthus… Un double lieu… Sushi bar au -1 et bistro-gastro au rez-de-chaussée. Bien évidement la déco, l’accueil, l’espace font toujours partie des critères… Mais cette fois-ci parlons du chef avant tout et de sa cuisine !

Philippe Aubron… Faire la fermeture en compagnie du chef vous permet souvent de vous faire une idée très précise du lieu mais surtout de la sincérité de celui-ci. C’est donc la solution que nous avons privilégiée !

Le chef?  Parlons-en justement. Breton d’origine, ayant travaillé en Australie, dans les Caraïbes mais surtout… une expérience de 17 ans au Japon ! Sa charmante épouse d’ailleurs est aux petits soins pour les clients.

En résumé… Au Trotthus est à l’image de son patron : généreux, savoureux, franc, honnête… 

32, 42 ou encore 58€, le choix des menus est à la fois simple mais efficace. Pour une première, le dernier nous semblait le plus adéquat pour mesurer le travail de Mister Aubron ! 

Et au final? Une seule et unique frustration, celle en effet de ne pas pouvoir y retourner tout prochainement !!!!!! Quel bonheur en effet de pouvoir découvrir après, près de 20 ans de visites alsaciennes, de nouvelles saveurs. Voyez plutôt…

. Carpaccio de coquilles Saint-Jacques mariné au soy sauce, wakamé, gelée de yuzu, crème de wasabi

. Escargots petits gris en tempura, royale de persil plat, émulsion de potimarron au lard fumé, chips d’ail

. Ravioli de homard, bouillon au dashi et yuzu, tempura de poireaux au nori

. Filet de bœuf charolais juste rôti, sauce poivrade, endives et choux rouge en fricassée émulsion de céleri aux cèpes

. Espuma de clémentines et yuzu, écorce de clémentine au chocolat noir, sablé Breton

J’approche doucement de la centaine d’adresses testées, découvertes (avec bonheur parfois moins) en Alsace mais sincèrement celle-ci fait partie sans aucune hésitation de mon top 10 !! Alors si vous vous rendez prochainement dans cette magnifique région… Poussez la porte du Trotthus et déconnectez un peu, beaucoup, à la folie…

http://www.trotthus.com

  

Publicités

MENTHE & SAFRAN

NY… Le triangle des Bermudes… Et encore bien d’autres recoins du monde avant d’atterrir finalement à Bruxelles pour une raison simple, la qualité de son enseignement pour leurs 6 enfants. Voici comment les patrons de cette récente  adresse proche du Cirque Royal nous ont expliqué leur présence en Belgique depuis plusieurs années.

Les enfants volant à présent de leurs propres ailes, ce couple charmant originaire de Tanger, avait simplement l’envie d’ouvrir une adresse 100% familiale où les mets proposés sont préparés dans le respect des aliments, respect qu’on attend d’un Resto… Normalement. 

Mais ici pas d’inquiétude, une seule visite a suffit pour nous donner l’envie d’y revenir. Le menu du jour facturé au doux prix de 16€ proposait un potage suivi d’une assiette de crudités et d’une tajine de poulet aux olives, accompagné de riz. D’autres tables avaient préféré semble-t-il une pastilla de poulet, elle semblait en effet alléchante. Quant au couscous… uniquement le vendredi, logique quand on connaît les temps de cuisson et la préparation des ingrédients au préalable. 

Point d’alcool à l’horizon, des soft, de l’eau, des jus de fruits frais ou bien entendu un classique thé à la menthe. 

Bref encore une bonne adresse dans le quartier de mon boulot… Les conseils de mon équipe à l’égard de cette nouvelle adresse étaient une fois encore judicieux. 

http://www.menthesafran.be – photo : dr

  

LE FILS DE JULES

Cela faisait bien longtemps qu’on m’en disait beaucoup de bien… Le fils de Jules, l’une des adresses incontournables du quartier du Châtelain me disait-on.

Depuis quelques jours, c’est donc chose faite ! Avec beaucoup de plaisir en effet sans compter que  j’ai eu la chance d’y être invité par un ami… Une belle invitation selon moi sachant qu’un plat en-dessous de 25€ y est rare. 

Cuisine basque et landaise… Perso cela ne m’a pas sauté aux yeux en parcourant la carte du jour même si quelques suggestions y faisaient référence. Mais la qualité et les saveurs sont au rendez-vous. Le mi-cuit de thon, un classique, était réussi. En entrée, ce fut de petits poivrons farcis tout simplement goûteux. L’endroit dont la déco y est finalement assez simple mais semble compter ses habitués… Le service y est aimable… Bref une adresse qui ne devrait pas vous décevoir. De là à la classer dans mon top 5…

http://www.filsdejules.be – photo : dr

  

LE WINE BAR

Être invité au restaurant par un ami est évidemment une excellente chose.

Découvrir par la même occasion une nouvelle adresse est un second bon point. 

Et y passer au final un excellent moment culinaire… Que demander de plus ?

C’est en résumé l’excellente soirée que j’ai passée il y a qques jours au Wine Bar rue haute. Outre une déco tout à fait en lien avec le quartier, c’est principalement l’accueil, la qualité du service ainsi que la double carte (habituelle et de saison) qui m’ont plu. Et puis je ne sais pas vous, mais perso lorsque le choix est difficile… C’est plutôt bon signe ! Voyez plutôt…

Jambon persillé maison, jambon Iberico de Bellota 36 mois… J’ai souhaité goûter un filet de maquereau accompagné d’une petite salade et guacamole. Ensuite pas simple… Onglet? Saucisse de Morteau? Ce sera une joue de bœuf de l’Aubrac. Un dessert? Difficile de dire non tant les saveurs étaient au rdv… Glace au caramel beurre salé, juste ce qu’il fallait.

Étant invité, je n’ai pas eu l’occasion de voir la carte des vins mais le Morgon était bon, idem pour la coupe de champagne… Et la blanche pour clôturer le tout !

Bref une adresse à faire entre amis ou en couple, c’est ça aussi le Wine bar, tout le monde je pense s’y sent bien.

http://www.winebarsablon.be – photo : dr

  

BELGA QUEEN

Sans aucun doute l’un des intérieurs de Resto les plus Waouw de la capitale bruxelloise ! 

Ancien hôtel de la Poste, puis banque, cette adresse située rue fossé aux loups, impressionne par son gigantisme. Sa déco pensée brillement par Antoine Pinto l’est jusque dans les endroits les plus intimes. Et originale qui plus est… On a du d’ailleurs depuis son ouverture autant parler des portes de toilettes que de l’endroit en lui-même… Ou de sa cuisine.

Parlons justement de la cuisine… Vous aurez l’opportunité de vous arrêter dès l’entrée à l’une des tables hautes du bar écailler si coquillages et crustacés vous font envie, soit trouver une table parmi la cinquantaine, la centaine que la salle principale vous propose. 

Et pour trouver une table, il est préférable de la réserver car l’endroit est prisé par les touristes… De bonne tenue, pour de nombreux business lunch/dinner. Une fois installés confort et avant de découvrir l’écran tactile qui fait office de carte, votre regard ne pourra s’empêcher de découvrir tout cet espace.

Mais revenons en à la carte… Le choix est important… Faute d’une livraison de coquillages, je n’ai pas hésité une seconde à prendre un plateau Belga Queen… 1/2 homard, 1/2 tourteau, gambas, huîtres, crevettes grises… Bref une folle envie d’iode… Précédée d’excellentes croquettes aux crevettes.

Certains vous diront que l’addition n’est pas tendre, je dirais simplement que l’endroit justifie les moyens… 

http://www.belgaqueen.be – photo : dr

  

SACO

Il y a quelques semaines à 2 pas du boulot, plus exactement rue de la Croix de fer, des travaux au rez d’une maison m’intriguaient quelque peu… 

On pouvait en effet y distinguer des murs mis à nu laissant apparaître de belles briques apparentes, un plancher remis à neuf, de beaux éclairages, mais pas la moindre affiche indiquant l’ouverture imminente d’un nouveau commerce.
10 jours plus tard, il aura fallu la visite de quelques collègues à cette même adresse pour y découvrir une toute nouvelle pizzeria où le fond sonore et musical 100% jazz laissait présager que l’endroit se voulait différent d’une pizzeria classique.

3 visites en 3 jours m’auront facilement convaincu de cette nouvelle adresse ! L’aménagement intérieur permet de découvrir rapidement un four à pizzas nouvelle génération : bûches et gaz, plateau intérieur tournant ainsi qu’un écran de contrôle digne du plus récent « Faucon Millenium » !

Le choix des pizzas est vaste voir légerement compliqué tant les ingrédients proposés semblent tous être plus appétissants les uns que les autres ! Le prix justifie selon moi la qualité de l’assiette car honnêtement c’est l’une des meilleures pizzas que j’ai pu déguster ces derniers mois à Bruxelles.

Côté flacon, le souci du bon et beau produit est également bien présent. Très belle carte de vins dont les prix peuvent monter jusque 60€ mais aussi et plus original sans doute une bonne quinzaine de bières dont de la Westvleteren vendue un peu moins de 15€ ! À découvrir rapidement pour celles et ceux qui n’ont jamais goûté là meilleure bière du monde (perso je n’aime pas trop ce type de classement… Mais je la goûterais tout de même bien 😉

Mais tous ces petits plaisirs ne sont dispo qu’en semaine à l’heure du déjeuner, si vous souhaitez tester tout cela en soirée, il vous faudra vous rendre du lundi au samedi avenue Milcamps à Schaerbeek.

http://www.pizzasaco.com

  

BRASSERIE DE LA PRESSE

Imaginez un instant… Avoir la passion des restos et pouvoir en disposer d’un depuis quelques semaines au pied même de son boulot. C’est ce qui m’est arrivé ! À quand une boutique de tocantes ?

Bref nouvelle adresse rue Royale en plein centre de Bruxelles, xème établissement de l’empire Restauration Nouvelle de la famille Michiels, la brasserie de la presse propose une déco en ligne avec son voisin direct… à savoir Le Soir ! Et honnêtement je trouve perso cette adresse chaleureuse et accueillante.

Le succès est au rendez-vous, ce midi encore il aurait été préférable de réserver mais ils ont toujours la solution… 5 min d’attente dans un rocking-chair, le temps d’un 1er verre et le filet américain ne tardera pas à suivre une fois installés. 

On le sait… Nombreux sont celles et ceux qui adorent ou détestent les adresses du groupe Restauration Nouvelle. Perso je sais que je vais y manger correctement, y passer un bon moment sans pour autant me dire que cela restera un moment gastronomique incontournable. Mais quand on le sait à l’avance…

http://www.restauration-nouvelle.be

  
 

CHARLOTTE

A défaut d’avoir été pour ma part au Dikkenek… Ancien bar à vins situé à la même adresse et juste en face de la gare d’Uccle Calvoet, j’ai pu découvrir ce soir la cuisine de Charlotte ! 

Alors si vous aimez les intérieurs un peu brut de pomme, bien de chez nous type carrelages et boiseries , vous allez appréciez cette sympathique adresse où le service en tout en simplicité mais attentionné est pour moi un excellent  point de départ. 
La carte présentée dans un cahier de type Atoma vous suggère parmi les viandes un excellent tartare coupé au couteau, quelques salades, des pâtes mais aussi qques produits de la mer sans oublier 2-3 suggestions de type coquilles St Jacques, chiffonnade de jambon de sanglier ou encore un velouté au foie gras et qques autres ingrédients dont j’ai oublié le nom 🙂

Des suggestions également de bières… Original ! Et une carte de vins qui vous permettra de découvrir d’excellents flacons à des prix tout à fait acceptables. 

Seuls petits bémosl… Je vous conseille tout d’abord en cette période où les températures sont relativement basses de ne pas manger juste à côté d’une fenêtre car malgré d’épaisses tentures, on se doute immédiatement que le double vitrage ne fait pas partie de la déco. Par ailleurs, si demain matin vous aviez l’intention de porter à nouveau le même cardigan, chassez tout de suite cette idée  car l’on risquerait très vite de vous demander l’adresse de votre Resto la veille au soir 🙂 Mais que voulez vous faire lorsque la cuisine est grande ouverte sur la salle…!!!!??? À part manger en terrasse… Par 11 degrés, oubliez…

Mais mis à part cela… Une adresse à refaire (une bien belle formulation à la belge 🙂 car ce fut un très agréable moment rempli d’amitié ! 

  

COMPTOIR DES GALERIES

Etrange impression que celle d’être retourné il y a une semaine au numéro 6 galerie du Roi… En effet il y a quelques temps encore, la Champagnothèque y trônait fièrement… Endroit magique et synonyme de moments festifs dont mes 40 ans.

Mais depuis quelques mois, c’est une adresse gourmande, un endroit complètement transformé qui y a pris ses quartiers. Le Comptoir des Galeries… Fort heureusement l’immense presse à médailles a été conservée, une véritable pièce de collection, une originalité incroyable dans cette déco moderne.

L’accueil de ce comptoir est agréable, idem en cuisine… Ouverte sur l’une des salles. L’endroit est lumineux, bref pas mal d’éléments sont rassemblés pour y passer un agréable moment.

Je ne pourrai pas vous parler de la carte car le choix du lunch s’est imposé rapidement… Une petite entrée  iodée accompagnée d’une salade de légumes. S’en est suivi une bavette aux échalotes. Tout cela était très correct mais un second passage en soirée me donnera certainement une meilleure idée de la créativité du chef… À bon entendeur ! 

Photo : dr – http://www.comptoirdesgaleries.be